Le forum des narrations de parties JDR
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 [In Nomine Satanis] A l'insu de leur plein gré

Aller en bas 
AuteurMessage
Bleuwenn
Compteur de mots
avatar

Nombre de messages : 208
Age : 39
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 09/03/2006

MessageSujet: [In Nomine Satanis] A l'insu de leur plein gré   Lun 23 Nov - 16:21

Paris, fin Octobre. En cette belle journée, les démons vaquent à leurs occupations démoniaques, lorsqu'une fiente d'oiseau s'écrase sur la tête de l'un d'entre eux. En levant la tête, on peut apercevoir un pigeon qui émet un petit gloussement troublant, une sorte de rire humain étouffé. Le volatile s'envole alors vers eux et lâche un petit morceau de papier enroulé et attaché par une ficelle. Il s'agit d'un message simple et direct :"Rendez-vous au square d'Anvers à 14h00".
Le pentacle dessiné sur la feuille ne laisse guère de doute sur la nature démoniaque de son auteur. Les démons se dirigèrent donc vers ce square, dans le IXème arrondissement à l'heure indiquée.

Le square, situé juste en face de la sortie de métro Anvers, est assez fréquenté. L'attention des démons est rapidement attirée par un attroupement de pigeons; agglutinés autour d'un jeune homme assis sur un banc. Il leur lance des graines par poignée. A y regarder de plus près, plusieurs pigeons sont franchement mal en point, certains semblent même agonisant. Quant aux graines, elles ont une couleur rouge des plus étranges, plus proche de celle de la "mort-aux-rats" que d'une graine classique.

Le démon se présente à eux sous le nom de Cyril Passetard et dévoile sons grade 3 de chez l'ami Andromalius. Grand et dégingandé, les cheveux noirs et les yeux gris, le jeune homme porte de petites lunettes qui lui donnent de faux airs de petit garçon sage. Passetard semble passablement énervé et très pressé. Sans perdre de temps, il leur explique brièvement la situation.

Une pharmacie du XVIIIème arrondissement a été pillé la veille par ce qui semble être des démons singulièrement peu discrets. En effet, plusieurs personnes, dont le pharmacien, affirment avoir vu des monstres "dotés de cornes", "à la peau rouge", et d'autres explications du genre. Cyril exige des explications, en espérant qu'il ne sagit que d'une bévue de démons en manque d'héroïne. Il déteste les manquements au deuxième commandement (la discrétion) et prévient nos démons qu'ils n'ont pas intérêt à faire le malin avec lui. Il leur demande d'agir vite, de recueillir un maximum d'informations et, si possible, de retrouver les démons responsables de tout ce grabuge. Il précise aussi qu'il va lui-même mener son enquête auprès de l'administration démoniaque.

Direction la pharmacie, sans ordonnance.

Cyril Passetard a communiqué l'adresse de l'établissement : 29, rue de Clignacourt. En quelques minutes, ils furent sur place. La pharmacie ne paie pas de mine. Malgré l'agression, le pharmacien a tenu à rouvrir lui-même. Il porte un gros bandage sur la tête. Au moment où nos démons rentrent, il discute justement de l'affaire avec une petite vieille visiblement outrée. En montrant un air des plus compatissant accentué par des phrases du genre "on est plus chez nous", "c'est terrible tout de mêle... un si beau quartier", etc, etc... nos démons recueillir le témoignage du pharmacien :

"Les agresseurs étaient bizarres et très violents. Je sais pas s'ils se sont échappés de Tchernobyl ou s'ils étaient déguisés, mais dans ce cas, c'était un déguisement très réaliste... En tout cas, ils ne plaisantaient pas : l'un d'eux, un type cornu tout rouge et très musclé, m'a balancé dans les Blédina. Un autre, déguisé en pingouin, m'a sauvagement frappé avec le pèse-bébé. J'ai eu la vie sauve parce que dans ma chute, j'ai fait tomber une pile de boîte de préservatifs qui m'ont entièrement recouvert. Les voleurs n'ont plus prété attention à moi."

Nos démons diplomates, à savoir tous sauf Marcel, s'inquiétèrent de la santé de notre pauvre commerçant et tournèrent la conversation pour avoir de plus amples détails. Ils apprirent ainsi que les agresseurs étaient au nombre de quatre même si il n'a pas eu le temps de remarquer l'aspect des autres ; que les agresseurs ne parlaient pas et que leur comportement était "bestial". De plus, ils apprirent qu'ils portaient de gros sacs de toiles de jutes et qu'ils ne s'en sont pas servis pour mettre de l'argent mais des médicaments (un grand nombre) à base de stéroïdes, d'anabolisants et autres fortifiants.

Marcel ne participant pas à la discussion eut le temps d'apercevoir deux individus étranges, tout de noirs vêtus en train de retirer de l'argent dans un distributeur BNP. Mais les deux zigotos faisaient vraiment tâche dans le décor. Mais c'est alors que la femme du pharmacien fit irruption dans l'établissement, toute éssouflée : "Chéri, ton type déguisé en pinguoin et ses petits copains ont remis ça aujourd'hui ! On les aperçu dans le supermarché où je fais mes courses ! Tu crois qu'on nous en veut personnellement ? En tout cas, il faut appeller les flics...".

S'inquiétant de l'endroit du drame, les démons se dirigèrent rapidement vers le supermarché Champion situé au nord du IXème arrondissement, à quelques rues de là.

Difficile de battre un... champion !

Le supermarché qui a été pillé il y a moins d'une heure a fermé ses portes. L'une des victimes est cette fois le directeur du Champion, un homme gros, chauve et suant. Le directeur est encore sous le choc, sonné par une décharge électrique projetée à distance par une fille étrange aux cheveux qui crépitaient d'électricité. Le directeur se répandant avec moult véhémence afin de prouver sa bravoure ne fut pas difficile à convaincre de raconter pour la 36ème fois son histoire : "Heureusement qu'ils ont agit entre midi et deux. Il n'y avait pas grand monde dans le magasin. Ils ont saccagé plusieurs étagères et m'ont dévalisé tout mon stock d'Isostar ! Vous vous rendez-compte ? Une histoire de fous, je vous dis !".

Les démons se mêlèrent aussi à la foule amassée à l'entrée du supermarché afin de recueillir d'autres témoignages. Ils furent alors particulièrement intéressés par celui d'un gamin de douze ans persuadés d'avoir assisté au tournage d'un film sur les X-men ou les Quatre Fantastiques, il n'est pas très sûr du titre... car il n'est pas certains d'avoir reconnu les super-héros... "mais les effets spéciaux étaient vraiment mégatop !". Les super-héros sont :

- Tornade, capable de lancer des éclairs avec sa main
- La Torche humaine, un homme constamment enflammé
- La Chose, un homme recouvert de pierre
- Le Pingouin, encore plus animal que celui de Batman
- et enfin, un gros monste rouge avec des cornes énormes, d'au moins trente centimètres (il n'a pas reconnu de quel super-héros il s'agissait).

" C'est leur chef, le Professeur Xavier, qui les a calmés quand il est arrivé. Ils sont repartis en transportant des sacs remplis de boissons énergétiques."

Les démons remarquèrent, au moment où la Police investissait les lieux, les 2 Dupont & Dupond les suivant à une distance de 50 mètres. Mais dès qu'il se sentirent repérés, ils s'éclipsèrent rapidement.

Une fausse piste... une...!!!

Nos démons n'étant pas nés de la dernière pluie ne mirent pas longtemps à comprendre que le vol des anabolisants chez le pharmacien et celui des boissons énergisantes au Champion ne pouvait être l'oeuvre que de plusieurs culturistes adeptes de ces trucs pour la gonflette. Ils firent donc une rapide recherche afin de savoir où se trouvait le plus proche centre de remise en forme. Comme par hasard, "Au muscle saillant" se trouvait pile entre les deux lieux du crime. Ni une ni trois, nos deux jeunes démones s'introduisirent dans le centre et demandèrent eu monsieur muscle de l'accueil une visite de courtoisie.

A l'intérieur, de la sueur, des hormones et des muscles, des mâles en rut quoi...!!! mais pas de signes d'activité démoniaque. Elles ne mirent pas longtemps non plus avant qu'une meute de "vrais hommes" ne viennent les accoster. Elles choisirent leur proie en la personne de Jean-Eude de la Tingrelière, jeune bobo habitant encore chez ses parents mais dont l'appartement donne juste devant la salle de sport. Et hop, les voilà dans le plumard du gamin en train de jouer à des jeux que les plus fins cuisiniers ne reniraient pas... Profitant de l'absence des parents et des yeux bandés du gamin, elles observerent l'activité à la salle de muscu.
Pendant ce temps, les deux démons masculins optèrent pour une méthode similaire mais plus radicale. Ils profitèrent de l'entrée d'une mamie dans un des immeubles donnant face à la salle de sport pour lui emboiter le pas avec leur plus grand sourire, l'aider à porter ses sacs de courses puis une fois chez elle, lui briser la nuque et laisser Marcel faire son travail de nettoyeur à savoir la bouffer jusqu'à la plus petite phalange.
Mais voilà les deux planques ne leur donnèrent absolument aucune information et chacun dû se retrouver dans la boîte de Angelika pour élaborer un nouveau plan... Toutefois avant de partir nos deux demoiselles prirent soins de laisser notre pauvre Jean-Eude dans une position inconfortable et elles sortirent à moitié nues non sans avoir salués les parents tout juste rentrés...

Bientôt la suite...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ailean.blog.sfr.fr/
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3789
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: [In Nomine Satanis] A l'insu de leur plein gré   Lun 23 Nov - 20:35

j'en déduis que les démones en question, sont l'une de Malphas, l'autre de cet espèce de... fou ????

_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
fablyrr
Big Boss
Big Boss
avatar

Nombre de messages : 5925
Age : 41
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: [In Nomine Satanis] A l'insu de leur plein gré   Lun 23 Nov - 22:18

kobal ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fablyrr.com
Bleuwenn
Compteur de mots
avatar

Nombre de messages : 208
Age : 39
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: [In Nomine Satanis] A l'insu de leur plein gré   Mar 24 Nov - 10:46

pandore a écrit:
j'en déduis que les démones en question, sont l'une de Malphas, l'autre de cet espèce de... fou ????
Evidemment tout le monde a reconnu Angelika ! L'autre démone est Lucky Lucie de chez Asmodée.
Et Marcel est de chez Haagenti (bien pratique d'ailleurs cet estomac sur pattes !). Pour compléter la fine équipe, nous avons également Ziyad ibn'Alawiyyah de chez Dajjâl !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ailean.blog.sfr.fr/
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3789
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: [In Nomine Satanis] A l'insu de leur plein gré   Mar 24 Nov - 11:58

Bleuwenn a écrit:
nous avons également Ziyad ibn'Alawiyyah de chez Dajjâl !

Lui je ne connais pas... C'est ?

_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
Bleuwenn
Compteur de mots
avatar

Nombre de messages : 208
Age : 39
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 09/03/2006

MessageSujet: Re: [In Nomine Satanis] A l'insu de leur plein gré   Mar 24 Nov - 15:40

pandore a écrit:
Bleuwenn a écrit:
nous avons également Ziyad ibn'Alawiyyah de chez Dajjâl !

Lui je ne connais pas... C'est ?

Dajjâl, prince de la contestation : Dajjâl est un rebelle permanent, un des démons qui croit encore que les démons ont le devoir de libérer les humains. Il encourage en permanence des rébellions contre l'ordre établi dans les pays musulmans, et s'oppose à l'intégrisme religieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ailean.blog.sfr.fr/
pandore
Polyglotte du JdR
Polyglotte du JdR
avatar

Nombre de messages : 3789
Localisation : paris
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: [In Nomine Satanis] A l'insu de leur plein gré   Ven 27 Nov - 13:34

Sympa, ce prince démon. Ca change!!!

_________________
J'en estomaque deux! J'en empale un tout vif!
Quelqu'un m'ajuste : Paf! et je riposte... / Pif!
- Edmond Rostand (Cyrano)
http://charlottebousquet.blogspot.com/
www.charlottebousquet.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.charlottebousquet.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [In Nomine Satanis] A l'insu de leur plein gré   

Revenir en haut Aller en bas
 
[In Nomine Satanis] A l'insu de leur plein gré
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les parties à raconter :: Contemporain- Fantastique :: In Nomine Satanis / Magna Veritas-
Sauter vers: